Wonderful Never Land Index du Forum

Wonderful Never Land
Bienvenue dans le Monde Merveilleux de...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Chapelier Toqué

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Wonderful Never Land Index du Forum -> Il était une fois... -> Présentations des Personnages -> Alice Au Pays des Merveilles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Le Chapelier Toqué


Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2007
Messages: 8
Conte: Alice Aux Pays Des Merveilles

MessagePosté le: Jeu 10 Avr - 22:57 (2008)    Sujet du message: Le Chapelier Toqué Répondre en citant


Nom : Le seul qu’on connaisse est le Chapelier Toqué

Prénom : Inconnu même de celui qui est censé en être le propriétaire

Age : Celui que Dieu lui donne chaque jour

Date de naissance : Celle que Dieu lui a donné…Et qu’il (Dieu) est le seul à connaitre


Informations physiques

Taille : Aussi étonnant que cela puisse paraître, sa taille diffère selon le moment de la journée…Enfin…Selon si on est en journée ou pendant la nuit en réalité. Mais…Peut-être que sa taille ne change pas vraiment … Qui sait… Tiens je n’ai pas répondu à la demande… Il n’est pas grand…Ou il l’est … Qui sait vraiment dire car personne ne l’a vraiment mesuré au fond…Et vu que sa taille n’est pas fixe…Ou alors c’est la peur qui fait croire qu’il n’est plus le même… Mais je ne vous en dis pas plus maintenant. Cependant en temps normal disons qu’il a plus la taille d’un grand enfant que d’un petit adulte…à vous de voir.

Poids : un poids plume bien sur… D’une légèreté sans pareille telle un Ange qu’il est, envoyé par Dieu dans ce monde. S’envolera-t-il un jour ?

Allure générale : Mais quelle question…Le Chapelier Toqué a l’allure que Dieu lui a donnée ! C'est-à-dire une démarche, des gestes d’une légèreté inégalable. Mais tout n’est pas que léger…Tout est aussi d’une certaine assurance. Jamais les gestes n’ont de failles. Ils vont là où ils doivent aller. Tout comme les pas qui atteignent toujours le point voulu et ce, même sans regarder où il va car il ne regarde pratiquement jamais où il va. Mais qui l’a voulu ? Nooon…Pas notre cher ami. Mais Dieu ! C’est pour cela que le hasard n’a pas lieu d’être. Il lui arrive parfois de marcher sur la pointe des pieds… Non non ce n’est pas pour se grandir…Cela fait juste encore partie de cette légèreté caractéristique de sa personne. Et parfois, il fait de grands pas… Ca lui donne un côté très enfantin. Mais méfiez vous… Ce côté n’est présent que la journée… La nuit tout devient différent… Ces gestes et cette allure si légers deviennent bien plus vifs, plus forts et plus………. Je vous expliquerai ceci plus tard. Disons simplement que la légèreté angélique s’en va et laisse place à la cruauté démoniaque.

Yeux : De grands yeux ornent ce visage. Des yeux d’un rose étrange…D’un rose atténué…tirés un peu sur le côté. Ce sont des yeux qui plongent toujours dans ceux des autres…et qui ne les lâchent presque jamais. Les sourcils qui sont au dessus sont d’un trait finement dessiné… Ils restent rarement neutres…Parfois froncés, parfois relevés, ce sont les deux seules façons qu’ils ont de s’exprimer. Mais quelque que soit le regard, l’assurance est toujours présente. C’est un regard très sur de lui… Une petite lueur est présente … L’œuvre de Dieu ?…Mais ces yeux sont beaucoup moins sympathiques de nouveau une fois la nuit venue… un regard froid, tueur … Dénué de tous sentiments positifs…rempli de démence… Dans la nuit, cette lueur de folie qui le parcourt est presque visible dans le noir obscur tel un chat. Mais contrairement à ces animaux gentils et inoffensifs, le sien crée une certaine peur, un sentiment d’’angoisse. Voilà ce qui remplace celui amusé et enfantin de la journée. Je vous conseille fortement de ne jamais le croisé….qui sait si ce regard ne vous hantera pas jusqu’à votre mort…précoce ou non…ce sera à lui de voir.

Cheveux : Ses cheveux sont d’un gris argentés. Couleur angélique bien sûr. Le blanc ? Je ne vois pas de quoi vous parlez… ils sont eux aussi très légers…Une petite brise peut les soulever sans aucun problème…Très doux au toucher et très droits, ils s’arrêtent au niveau de la nuque et ne descendent pas plus bas. Etonnamment, ils ne poussent pas vraiment…Volonté divine ? Mais il faut bien avouer que les trois quarts du temps, on n’en voit qu’une certaine partie au vu du chapeau qui recouvre ceux-ci. Et puis, qui sait vraiment ce qui les maintient à cette longueur… Peut-être ne vaut-il mieux pas le savoir. Parfois aussi, une petite tresse apparait dans cette chevelure. Pour lui ce n’est qu’un signe de Dieu, celui qui l’a envoyé sur terre, qui simplement lui fait comprendre qu’il est toujours avec lui et l’accompagne partout où il est. Est-ce vrai ? Peut-être le saurez vous un jour … Peut-être pas.

Peau : Peau douce. Il a une peau d’enfant. Le genre de peau dont on ne se lasse pas de caresser. Mais c’est normal. C’est une peau parfaite. Une peau angélique. Après tout il est l’être parfait envoyé sur terre. Donc il ne peut qu’avoir une peau parfaite voyons. Et une pureté aussi…C’est pour ça qu’elle est blanche et peu colorée. Cette peau éclatante sans aucune imperfection. Et oui…une peau envieuse… Mais si elle est si peu colorée, contrairement à ce qu’il croit, ce serait plutôt parce qu’il est fort rare de le voir s’exposer au soleil. Donc il serait difficile pour lui d’avoir quelles couleurs que ce soit. Mais ne lui faite par remarquer ça ne servirait à rien, car pour lui, sa peau ne peut être que blanche comme un Ange. La couleur ne serait qu’un signe de maladie….voire de future mort ! Qui sait….

Goûts vestimentaires : Cela varie selon son envie. Néanmoins, l’ensemble reste souvent le même. Les trois quarts du temps, il porte un pantalon noir, une chemise de la couleur rose correspondant à la couleur de ses yeux, une verste noire qui se rapporte à son pantalon, un cordon qui remplace le nœud papillon, et….pour couronner le tout, le chapeau ! L’imparable chapeau qui ne le quitte jamais. Et que parfois, on se demande comme il tient sur sa tête, car même la tête en bas, le chapeau ne tombera jamais. Et pourtant, il n’est pas collé à sa tête car pour vous saluer, il lève le chapeau de celle-ci. Ainsi, le chapeau est un mystère de plus qui concerne notre cher ami. Sinon, je disais que ça variait. Et bien oui parce que parfois, il lui arrive de ne pas porter sa veste. Ou de ne pas porter son petit cordon ou encore, de changer de couleur de chemise. Pour ce dernier point, si elle est noire, méfiez vous… Enfin en toute logique, cette couleur de chemise ne peut se montrer que la nuit, si ce n’est pas le cas, c’est qu’il y a un gros problème et surtout un dérèglement qui peut avoir de très fâcheuses conséquences. Ces habits lui donnent un air de gentleman. Et ce n’est pas toujours qu’un air, il peut se montrer très courtois et bien élevé. Il aime aussi que ça le vieillisse un peu. Comme ça on le traite moins vite de gamin, chose qu’il n’apprécie guère. Mais il ne se plaindra jamais. Dieu l’a voulu.

A tout cet attirail, il faut ajouter la canne. Elle aussi le quitte que très rarement. Mais il lui arrive de ne pas l’avoir bien plus facilement qu’en ce qui concerne le chapeau. Par contre, la nuit tombée, cette canne se révèle être un outil très utile pour notre cher ami. Elle comprend un foulard aussi de la couleur de ses yeux noué autour.

Oh ! J’oubliais les chaussures. Ah mais…suis-je bête ? Ce sont des chaussures de gentleman bien évidement allant avec le reste du costume.


Particularités : La seule particularité qu’il a sont les petites ailes qui ornent son dos. Ces petites ailes toutes blanches dont il prend grand soin. C’est la marque la plus grande de son origine divine et angélique. Alors pour rien au monde, on peut y toucher ou même les blesser. Ce sont les prunelles de ses yeux. Bien évidement ce ne sont pas de vraies ailes…mais il le croit dur comme fer et à l’impression de ne faire qu’un avec elles. Et ne venez surtout pas lui dire que c’est des fausses…Parce que vous ne pourrez pas être son ami…Et ne pas être son ami peut poser problème… C’est moi qui vous le dis.


Psychologie : Nous allons aborder le point le plus complexe de ce petit être. Sa psychologie…sa façon de penser…ce qui se trame une fois la nuit venue. Parlons d’abord du côté le plus agréable. Le côté que l’on peut voir en journée. Alors c’est en réalité très simple. Notre cher Chapelier se considère comme Elu. Dieu l’a envoyé dans ce monde et c’est en ce lieu qu’est sa place et nulle part d’autre. Jamais il ne partira de ce monde D’ailleurs…concrètement il ne le veut pas du tout. Il adore ce lieu. Cette ambiance. Et pour lui, tout ça est une source d’amusement des plus délectables. Il n’est entouré que de personnes qui valent le détour. Moins que lui bien sur. Lui est parfait. D’ailleurs, il aimerait qu’on lui montre le respect qu’il se doit car c’est un honneuur de l’avoir parmi tout ce bon monde. Vous me diriez : ben en fait il est juste un peu con quoi ? ….Oh mais non ! Il est extrêmement intelligent. Il est très cultivé et sait énormément de chose. Seulement…. Il est fou. Et il le sait. Mais pour lui, c’est pour ça qu’il a été choisi. Parce qu’il est tellement fou qu’il en est devenu le préféré de Dieu. Et donc l’Elu capable de descendre sur la terre ferme pour garder un œil sur les autres et pouvoir toujours savoir ce qu’il se passe. Hé oui…Dieu l’a choisi pour être enfermé avec tous. Il faut dire que peu importe la situation, rien ne l’inquiète. Oh non. Pourquoi s’inquiéter quand Dieu en personne veille sur vous. Vous rigolez ? Pas besoin. Et puis il n’y a jamais raison de se prendre la tête. Mais quand il n’y a pas de solution. Il n’y en a pas il n’y en a pas. Que voulez vous que ça fasse. C’est ainsi simplement. Et toujours avec le sourire aux lèvres.

Mais, tout ça c’est bien beau. Cependant il y a quand même le côté obscure de la foooorce (d’obiwan kennoby) ! Et oui…Et que se cache derrière cet air enfantin une fois la nuit tombée ? Et bien…comme tout être dans ce Manoir, le côté sadique et démoniaque. En temps normal il s’amuse de tout. Mais ici il s’amuse surtout de ce qui est mauvais, de la violence et de la souffrance. Et croyez-moi ou pas…Lorsque lui se donne corps et âme à un massacre, c’est pour une raison particulière. Non pas le plaisir. Enfin si…Mais c’est apparu plus tard ça. Le but réel : avoir des ingrédients pour son thé. Vous en saurez plus dans l’histoire de cet être et son thé. Ici sachez juste que le but est celui-ci. Dans ce nouvel esprit dérangé, la logique n’existe plus. Il fait selon ses pulsions. Et surtout, Dieu n’existe plus et n’a jamais existé. Il est cruel. Il n’est plus gentleman. Il n’est plus enfantin. Vous me diriez qu’on a affaire à une double personnalité ? … Mais personne ne sait si c’est réellement le cas. En apparence, tout le montre. Mais qu’en est-il de la réalité ? Deux personnes différentes ? Ou une seule et même personne complètement dérangée qui s’amuse ?


Niveau de sociabilité: Vous l’avez bien compris. Notre jeune (sur ?) ami est plus que sociable. Il va toujours de lui-même vers les gens. Ses pas le mènent vers le contact. Et ce, même si la façon est différente, c’est le cas pour les deux (ou une) personnalités. Le seul moment de solitude qui est absolument plus que nécessaire et donc le moment pendant lequel le Chapelier disparait, c’est lors de la fabrication du thé. Mise à part ça il n’est jamais très loin des habitants. Et il apparait toujours un peu par surprise sauf si votre chemin croise le sien. Mais méfiez vous… pour l’un la surprise est tout à fait supportable…pour l’autre, ayez un cœur solide…car vous pouvez vous sentir une présence non loin de vous que pourtant vous ne voyez pas. Or…il est là.

Aime/aime pas: Quelle question ? Le thééé enfin. Il aime le thé ! Jamais il ne pourrait se passer de son thé. Il en a toujours sur lui. Oui oui. Toujours ! Et quelque part dans ses poches, une tasse. Alors ne me demandez pas comment il la met dans sa poche, il l’a simplement. Mais ce n’est pas tout…il aime aussi, enfin sa personnalité de la nuit, la cruauté et tout ce qui en découle. Certes c’est vaste. Mais peu emporte il aime.
Alors ce qu’il n’aime pas : qu’on le prenne pour un gamin. Si vraiment on le considère comme un enfant, ce qu’il n’est que d’apparence, alors en journée oui il est possible de voir autre chose qu’un sourire amusé et souriant mais seulement pendant une fraction de seconde. Ce que l’autre n’aime pas…C’est qu’on l’empêche de faire le massacre qu’il veut faire ou qu’il a envie de faire. Rassurez-vous, la plupart du temps, il ne tue que des êtres passant par là qui ne sont pas les habitants des contes. Sinon avec qui s’amuserait-il ? Par contre, leur faire du mal n’est pas exclu.


Histoire : (20 lignes minimum)

Liens avec les autres personnages du même conte :

Résumé rapide du conte d’où est tiré votre personnage : (4 lignes)

_________________
~~ Est-il possible d'être fou et l'Elu?
Ca m'est égal.
Je suis fou...Et l'Elu. ~~
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 10 Avr - 22:57 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Wonderful Never Land Index du Forum -> Il était une fois... -> Présentations des Personnages -> Alice Au Pays des Merveilles Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com